Fissures de corrosion sous contrainte détectées sur certains réacteurs

Le 21 octobre 2021, à la suite de la réalisation de contrôles par ultrasons programmés lors de la deuxième visite décennale du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Civaux, EDF a informé l’ASN de la détection d’indications au niveau de soudures des coudes des tuyauteries d’injection de sécurité du circuit primaire principal du réacteur.

Sur la base des analyses menées par EDF, ces fissures sont attribuées à un phénomène de corrosion sous contrainte (CSC).

Les contrôles prévus lors de la troisième visite décennale du réacteur 1 de Penly ont également révélé des fissures similaires dans les soudures des tuyauteries d’injection de sécurité.

Coude de la tuyauterie et soudures adjacentes faisant l’objet d’un contrôle décennal (palier N4)

Le 11 mars 2022, EDF a présenté au Groupe permanent d’experts un état des lieux actualisé sur le phénomène de CSC détecté, son analyse sur les enjeux de sûreté associés et son programme d’investigations et de contrôle.

EDF poursuit actuellement ses études pour compléter ses connaissances sur le phénomène et a engagé le développement de nouveaux moyens de contrôle, notamment par ultrason, permettant de mesurer la profondeur des fissures. EDF prévoit de contrôler l’ensemble de ses réacteurs avec ces nouveaux moyens.

L’ASN a engagé avec l’appui de l’IRSN l'instruction des éléments remis par EDF afin de s’assurer de la pertinence des analyses de sûreté transmises, du programme de travail proposé et des conditions de sa réalisation. Elle mène par ailleurs des inspections pour s’assurer des conditions de déclinaison de ce programme. Les groupes permanents d’experts pour les équipements sous pression nucléaires et réacteurs placés auprès de l’ASN sont associés à cette action.

La présente rubrique rassemble l’ensemble des éléments afférents (notes d'information, documents techniques, lettres de suite d’inspection).

En savoir plus sur ce phénomène :

 

Consulter les deux avis du Groupe permanent d'experts (GP ESPN) des 22 et 23 septembre et 13 octobre 2022 :

Actualités

Retrouvez l'ensemble des actualités afférentes à ces contrôles.

Publié le 07/11/2022 à 11:19

Cattenom NPP reactor 1: Two welds need to be repaired before it can be restarted

During its treatment of the stress corrosion (SC) phenomenon affecting several of its reactors, and in accordance with the strategy it had proposed, EDF carried out inspections on the piping of the Cattenom NPP reactor 1 safety injection system. These inspections, which were carried out close to the welds liable to be the most severely affected, revealed indications that could be attributed to SC cracking. Two of them were of significant dimensions, with maximum depths of 4.7 and 6.1 mm.

Publié le 03/11/2022 à 17:43

Cattenom : deux soudures doivent être réparées avant son redémarrage

Dans le cadre du traitement du phénomène de corrosion sous contrainte (CSC) affectant plusieurs de ses réacteurs, et conformément à la stratégie qu’elle a proposée, EDF a réalisé des contrôles sur les tuyauteries du système d’injection de sécurité du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Cattenom.
Voir toutes les actualités concernant les corrosions sous contrainte

Lettres de suite d'inspection

Retrouvez l'ensemble des lettres de suite d'inspection afférentes à ces contrôles.

Voir toutes les lettres de suite d'inspection

Groupes permanents d'expert

Retrouvez l'ensemble des séances des groupes permanents d'expert afférentes aux problématiques de corrosion sous contrainte

Voir toutes les séances GPE

Documents et courriers concernant les corrosions sous contrainte